Pose Pierres Naturelles

Please reload

Les Pierre Naturelles 

En architecture et construction, la pierre naturelle, appelée autrefois pierre à bâtir, est un matériau de construction constitué de roche d'où elle est extraite. Elle se distingue des produits manufacturés tels les blocs de béton ou les briques d'argile, qui sont appelés pierre artificielle.

La pierre naturelle est un matériau de construction noble, résistant, porté par la demande accrue de produits naturels dans la construction. C'est aussi un matériau extrêmement varié , en centaines de variétés et autant de nuances de couleurs de sorte que les possibilités en matière de création sont illimitées.

D'un point de vue strictement commercial, la classification des roches se base sur leurs caractéristiques en terme de finitions, d'applications et d'entretien.

 

En voici une typologie non exhaustive mais très représentative:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d’ Histoire

La pierre est depuis très longtemps employée dans la construction et dans la conception d'objets d'art. Ce n'est pas un hasard si la période la plus reculée de notre histoire s'appelle âge de la pierre qui est la période de laPréhistoire durant laquelle les humains créèrent des premiers outils en pierre.

Avec la terre et le bois, la pierre constitue les matériaux de base de la construction. La pierre est alors employée dans des murs pleins, structurels.

Pendant l'antiquité, il faut noter l'emploi magistral qui a est fait des pierres en Grèce, dans les temples, à l'époque classique. Originairement en bois, recouverts d'argile cuite peinte de couleurs vives, destinée à protéger le bois, les temples seront progressivement construits en marbre (dans lesCyclades) ou en calcaire gris coquillé (dans le Péloponnèse) accédant ainsi à une dimension monumentale. Dans cette nouvelle architecture, toute de pierre constituée, charpente comprise, les éléments fonctionnels tels métopes et triglyphes de la frise dorique qui étaient à l'origine des plaques de terre cuite qui protégeaient de l'humidité la charpente en bois, accèdent à une valeur purement décorative. Certains édifices comme le Parthénon, construit en marbre Pentélique seront couverts de tuiles en marbre, dont l'inventeur serait un certain Byzès de Naxos.

La stéréotomie se développe sous Rome dans la confection des voûtes et arcs dans des ouvrages tels les aqueducs où les Romains excellent. D'après Eugène Viollet-le-Duc, les Romains ont été les plus intelligents explorateurs de carrières qui aient jamais existé. « Les constructions de pierre qu'ils ont laissées sont élevées toujours avec les meilleurs matériaux que l'on pouvait se procurer dans le voisinage de leurs monuments. Il n'existe pas d'édifice romain dont les pierres soient de médiocre qualité; lorsque celles-ci faisaient absolument défaut dans un rayon étendu, ils employaient le caillou ou la brique, plutôt que de mettre en œuvre de la pierre à bâtir d'une qualité inférieure ; et si l'on veut avoir de bonnes pierres de taille dans une contrée où les Romains ont élevé des monuments, il ne s'agit que de rechercher les carrières romaines. »

 

Les Avantages des Pierres Naturelles

Le sol en pierre naturelle constitue un revêtement de sol "naturel".

Contrairement aux carrelages industriels qui ont des teintes et des aspects similaires, le sol en pierre naturelle apporte aux intérieurs toutes ses nuances : couleurs, veinages et petites imperfections. C'est ce qui fait tout son charme.

Parmi les avantages:

 

  • Grande variété de couleurs naturelles : du blanc au noir en passant par le gris acier et le vert anis.

  • Très grande durabilité .

 

 

 

  • Granit

Importés principalement d'Inde, du  Brésil, d'Afrique du Sud et de Scandinavie, les granits et certaines pierres qui leur sont associées comme le basalte sont les plus dures et par conséquent les plus résistantes à l'usure. Les différentes variétés se distinguent par leur teinte mais aussi par la grosseur de leurs grains. Le granit est également peu poreux de sorte qu'il absorbe très peu l'eau.

 

  • Marbre

Le langage populaire et commercial en usage dans l'industrie du bâtiment accorde au marbre une définition beaucoup plus large qui englobe notamment sous le terme générique de pierres marbrières les pierres calcaires et les roches dolomitiques susceptibles de prendre une finition polie.

Les colorations très variées du marbre sont dues à un mélange de substances minérales, de matières organiques et d'oxydes métalliques intimement liés. Relativement tendre, le marbre est très facile à travailler mais aussi moins résistant à l'usure que le granit. En outre sa porosité est élevée.

 

  • Pierre blanche

D'origine sédimentaire, cette roche de type calcaire est constituée de dépôts de matières minérales diverses et de débris animaux fossilisés. Le degré de cimentation de ces élements, mais aussi la nature, la taille et le pourcentage des grains influencent les propriétés de la pierre et sa résistance. C'est pourquoi on classe ces pierres en trois grandes catégories (tendres, fermes et dures) en fonction de leur dureté. Seules les pierres dites très dures et extra-dures peuvent être utilisées pour recouvrir les sols. La plupart de ces pierres peuvent recevoir une finition par polissage, ce qui explique qu'elles soient classées dans la grande famille des pierres marbrières. Comme elles, la pierre blanche se travaille aisément et la plupart sont relativement poreuses.

 

  •  Pierre bleue

La pierre bleu est une roche sédimentaire de type calcaire. Mais elle présente généralement une surface mate et cristalline parsemée de taches étincelantes qui évoquent plus ou moins le granit. C'est une pierre relativement dure tout en étant facile à travailler et se prêtant particulièrement bien à un grand nombre de finitions fonctionnelles ou décoratives. Elle se marie harmonieusement avec d'autres matériaux comme le bois, l'acier, le verre.

 

  • Schiste ardoisier

Communément appelé ardoise, le schiste ardoisier contient dans sa formulation chimique du carbone, ce qui explique sa texture qui se décline en plusieurs variantes du gris foncé au gris brun. La résistance de cette pierre est moyenne et augmente avec son épaisseur mais elle est suffisante pour les revêtements de sol. Contrairement aux pierres marbrières, le schiste ne peut recevoir une finition polie. Sa surface clivée naturelle lui confère en effet un aspect rugueux.

 

  • Travertin

Bien qu'associé souvent au marbre, le travertin constitue une catégorie à part du fait de sa structure spéciale. Provenant de dépôts calcaires apportés par les eaux de sources carbonées chaudes, cette roche est facilement identifiable aux cavités qui se sont formées au cours des siècles par la dissolution progressive d'organismes végétaux enfermés dans la pierre, ce qui explique sa structure plus ou moins vacuolaire. En remplissant les cavités, les professionnels parviennent à améliorer ses caractéristiques physiques et esthétiques.

Granit
Granit

press to zoom
Marble
Marble

press to zoom
Travertin
Travertin

press to zoom
Granit
Granit

press to zoom
1/6